Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pensee de boudha
Pensee de boudha

C’est notre esprit qui nous rend heureux, c’est notre esprit qui nous rend malheureux. Il n’y a pas une personne au monde, pas une seule chose au monde qui ait ce pouvoir. Pourtant les événements extérieurs agissent sur nous comme des déclencheurs ; ils nous prennent toujours par surprise. C'est pourquoi nous devons développer une grande attention à tous les mouvements de notre esprit.

La compassion peut être développée envers une personne qui vous irrite :

c'est ainsi que l'agacement peut également être surmonté.

Il n'y a pas (...) de lumière plus grande que celle de la sagesse.

C'est par le désir que le monde est lié. Par l'assujettissement du désir qu'il est libéré.

Comme l'étoile filante, le mirage, la flamme, l'illusion magique, la goutte de rosée, la bulle sur l'eau ;comme le rêve l'éclair ou le nuage : Considère ainsi toutes choses.

Il y a plus de larmes versées sur la terre qu'il n'y a d'eau dans l'océan.

Les nuages ne disparaissent pas, ils se transforment en pluie.

On peut allumer des dizaines de bougies à partir d'une seule sans en abréger la vie.On ne diminue pas le bonheur en le partageant.

Le temps est un grand maître, le malheur, c'est qu'il tue ses élèves.

 

Considère celui qui te fait voir tes défauts comme s'il te montrait un trésor.

 

Il y a quatre pensées illimitées : l'amour, la compassion, la joie et l'égalité d'âme.

 

Vivons donc heureusement, sans haïr ceux qui nous haïssent.

 

Soyez à vous-mêmes votre propre refuge. Soyez à vous-mêmes votre propre lumière.

 

Soyez votre propre lampe, votre île, votre refuge. Ne voyez pas de refuge hors de vous-même.

 

 

Le bonheur n'est pas chose aisée.

Il est très difficile de le trouver en nous, il est impossible de le trouver ailleurs.

 

Mettez-vous à la place des autres.

Si vous y arrivez, vous ne serez plus capable de faire du mal à autrui

 

Si le problème a une solution il ne sert à rien de s'inquiéter,

mais s'il n'y a pas de solution, s'inquiéter ne changera rien

Laisse aller ce qui n'est plus !
Laisse aller ce qui n'est pas encore !
Observe profondément ce qui se passe
en ce moment, le moment présent,
mais ne t'y attache pas.
C'est la façon la plus merveilleuse de vivre.


 

L'insensé reconnaissant sa folie est, en vérité, sage.

Mais l'insensé qui se croit sage est vraiment fou

 

 

J'appelle sage celui qui, tout innocent qu'il est, supporte les injures et les coups avec une patience égale à sa force. 

 

Si tu ne trouves pas d'ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt.

 

 

Faciles à voir sont les fautes d'autrui ; celles du soi sont difficiles à voir.

 

Si, avec un mental pur, quelqu'un parle ou agit, alors le bonheur le suit comme l'ombre qui jamais ne le quitte.

 

Quel que soit le nombre de saintes paroles que vous lisez, que vous prononcez, quel bien vous feront-elles si vos actes ne s'y conforment pas ? 

 

Le monde est aveugle. Rares sont ceux qui voient.

 

 

Ne croyez pas les individus, fiez-vous aux enseignements ; ne croyez pas les mots, fiez-vous au sens ultime, ne croyez pas l'intellect, fiez-vous à la Sagesse.

 

Une conscience troublée par les désirs ne peut se libérer ; et une sagesse troublée par l'ignorance ne peut se développer.

 

Jamais la haine ne cesse par la haine ; c'est la bienveillance qui réconcilie.

 

De celui qui dans la bataille a vaincu mille milliers d'hommes et de celui qui s'est vaincu lui-même, c'est ce dernier qui est le plus grand vainqueur.

 

Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.

 

Un sot a beau demeurer des années en contact avec la science, il ne connaîtra pas plus le goût de la science que la cuiller plongée dans la sauce ne connaît le goût de la sauce.

 

Toute conquête engendre la haine, car le vaincu demeure dans la misère. Celui qui se tient paisible, ayant abandonné toute idée de victoire ou de défaite, se maintient heureux.

 

De la méditation naît la sagesse.

Tag(s) : #Spiritualité -Sagesse, #Citations

Partager cet article