Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


 

 

Créer ses produits cosmétiques naturels

je_fais_mes_produits_de_beaute_a_la_maison_article.jpg

 


 A travers different articles je vais vous detaillez tout les produits nocifs, ingredients necessaire pour la compositions de vos produits, le materiel ect.En croisant mes sources sur le net apres plusieurs moi je peu enfin vous livrez mes articles ,avant d'arriver a la partie la plus interessante des creations cosmetiques ,il vous faudra lire tout ce qui est technique.


 

Les dangers des produits achetés dans le commerce

 

 Pour bien comprendre ces compositions qui sont incompréhensible pour les consommateurs.je vais vous faire une liste des produits que l’on trouve  Grâce à l’INCI, cette composition est obligatoire et nous permet de décrypter un peu plus facilement les crèmes et autres cosmétiques du commerce .

 

L'ingrédient mentionné en premier lieu sur l'étiquette est celui dont la quantité est la plus importante dans votre produit, et ainsi de suite jusqu'au dernier ingrédient qui est donc le moins important en quantité dans la composition de votre produit.

 

 

INCI: International Nomenclature of Cosmetic Ingredients

En français il s’agit de la nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques.

Pour vous aider à lire une étiquette, voici quelques astuces à connaître.

Les composants sont classés par ordre décroissant de concentration, les 8 premiers ingrédients sont donc les plus important en concentration. Tous les ingrédients qui sont présentés à moins de 1 pour cent de concentration sont notés en vrac.

Composition à éviter :

 Dans la majorité des shampoings, l’un des  ingrédients principaux (en 2e position dans la liste) est le Sodium Laureth Sulfate (SLS), un détergent synthétique provenant du trioxyde sulfurique et de l’acide chlorosulfurique. Il est à éviter car très irritant pour la peau et les cheveux.

 Les composés éthoxylés

Les composés éthoxylés ne sont pas a priori dangereux en soi. C'est plus leur procédé de fabrication qui est mis en cause. En effet, ils sont fabriqués à partir d'un gaz très réactif, extrêmement toxique, cancérigène et mutagène, l'oxyde d'éthylène. La réaction chimique d'éthoxylation n'est pas douce, en particulier elle met en jeu des températures et des pressions extrêmes et est par ce fait exclue des procédés de fabrication autorisés par certains labels cosmétiques bio.
Après purification, on ne retrouve normalement pas de trace de cette substance intermédiaire dans le produit fini.
Mais ils pourraient toutefois être contaminés au dioxane (1,4-dioxane), qui est une substance irritante, soupçonnée d'être cancérigène (groupe 2B cancérigène possible pour l'homme), et dérivée de l'oxyde d'éthylène.
D'autre part, ils ne sont pas très biodégradables.

Un des membres représentatifs de la famille des ingrédients éthoxylés est
le Sodium Laureth Sulfate (SLES), la version éthoxylée du Sodium Lauryl Sulfate (SLS), beaucoup plus agressif pour la peau.
En effet, l'éthoxylation consiste à insérer des motifs -(CH2-CH2-O)- dans une chaine carbonée, en général en grand nombre, ce qui rend la molécule plus grosse : au final elle aura donc beaucoup plus de mal à pénétrer dans la peau.
En contrepartie, comme il est mentionné plus haut, ces molécules sont beaucoup moins biodégradables.

Il existe beaucoup d'ingrédients éthoxylés. Les plus connus sont ceux dont le nom comporte le terme
PEG (Poly Ethylene Glycol), suivi ou non d'un nombre qui représente le nombre de motifs.
Sont aussi éthoxylés les nombreux ingrédients dont le nom contient le suffixe "-eth" comme
Arachideth, Beheneth, Buteth, Ceteareth, Cetheth, Coceth, Laneth, Laureth, Myreth, Oleth, Pareth, Talloweth, etc...
Le suffixe
"-oxynol" (butoxynol, octoxynol, nonoxynol) ou bien le préfixe "hydroxyethyl-" (Hydroxyethylcellulose) désignent aussi des ingrédients éthoxylés.
Enfin, il faut ajouter à cette liste
les Polysorbates, les Quaterniums, les Poly silicones et les Diméthicone Copolyols.

Les composés propoxylés

Leurs cousins, les ingrédients propoxylés, sont beaucoup moins fréquents, et se distinguent par l'acronyme PPG (PolyPropyleneGlycol) à la place de PEG ou le préfixe "hydroxypropyl-" à la place de "hydroxyethyl-".
Le motif inséré dans la chaine carbonée est, dans ce cas, le suivant : -(CH2-CH2-CH2-O)-.

 

 

• Les huiles minérales comme la paraffine fabriquée à partir du pétrole (Code INCI: Paraffinum Liquidum). Elles ne laissent pas respirer la peau et leur fabrication est polluante.
• L’huile de silicone (INCI :
Dimethicone). Elle n’est pas forcément mauvaise pour la peau, mais elles ne sont absolument pas biodégradables.
• Les parabènes (INCI
: Paraben) : on les soupçonne d’intervenir dans la formation de cancer (notamment celui du sein), on leur reproche également des effets allergisants.
• 
Le phénoxyéthanol et le formaldéhyde (ce dernier classé cancérigène certain) sont deux autres conservateurs interdits en bio.
• Tous les ingrédients en
PEG (PolyEthyleneGlycol) dans la liste INCI, des émulsifiants et des solvants qui sont obtenus à partir d’un gaz toxique.  
• 
Les muscs synthétiques qui parfument mais peuvent être aussi irritants pour la peau. Certains sont par ailleurs reconnus cancérigènes.Pointés du doigt en particulier, les parfums "Le Mâle" (Gaultier), "Le baiser du dragon" (Cartier) et "White musk" (The body shop), contiennent les plus hautes proportions.  Ils contamineraient le sang et le lait maternel.

 Les phtalates qu’on retrouve encore une fois dans les parfums. Ils sont suspectés de perturber le système hormonal et la croissance des organes sexuels.
• 
Les colorants azoïques, très présents dans le maquillage, qui peuvent franchir la peau et dont certains sont soupçonnés d’être cancérigènes.
 
L’EDTA (Éthylène-Diamino-Tétra-Acétate), très polluant et douteux sur le plan toxicologique (il fixe les métaux lourds).

 

 Origine : j'ai classé ces matières premières selon 4 origines :

  Naturelle : l'origine est 100% naturelle

 

½ naturelle : le produit naturel n'a subit qu'une transformation légère

 

synthétique : le produit est entièrement synthétique, c'est-à-dire fabriqué par synthèse. Attention : certaines molécules synthétiques peuvent être nature-identiques, c'est-à-dire reproduire fidèlement leur homologue naturel

 

synthétique et naturelle : les 2 origines sont possibles

 

Catégorie : je donne ici la nature du produit qui me semble la plus pertinente à la compréhension du produit, parfois c'est sa nature chimique, d'autres fois se sera sa fonction principale. Cette désignation n'a pas de rigueur scientifique, elle est là pour donner une indication supplémentaire.

 


 

Liste des matiéres premieres des cosmetiques de A à B du commerce et leurs origines

Tag(s) : #Cosmétiques maison

Partager cet article